Permis-bateau-mer.com » permis » Canoe kayak : comment choisir son embarcation ?

Canoe kayak : comment choisir son embarcation ?

Pour une balade en mer ou pour une pratique plus intense, le choix d’un canoë ou d’un kayak doit être adapté à vos besoins. Lumière sur ce que vous devez savoir à ce sujet.

A propos du canoë-kayak

Qu’il soit destiné à admirer des paysages en voguant sur l’eau ou pour une pratique plus sportive, le canoë-kayak se pratique à l’aide d’une petite embarcation qui avance à l’aide de pagaies. Cette pratique est originaire d’Amérique du Nord où les amérindiens s’en servaient pour la chasse. C’est à partir du 20ème siècle qu’est apparue l’appellation canoë-kayak mais on sait que les embarcations légères ont été utilisées comme moyens de locomotion depuis des siècles. Avec la popularité qu’a gagnée cette pratique au siècle dernier, les procédés de fabrication des embarcations se sont beaucoup développés. Outre le bois, la toile et les métaux, les matériaux composites sont de plus en plus utilisés.

Comment bien choisir son embarcation pour pratiquer du canoë-kayak ?

Il convient avant toute chose de faire la distinction entre un canoë et un kayak. Pour la première embarcation, on navigue en position assise tout en ayant les genoux surélevés. Pour la seconde, le pagayeur a les jambes allongées. Le choix de l’embarcation dépend essentiellement du type d’utilisation que vous souhaitez en faire et du cours d’eau sur lequel vous souhaitez naviguer :

  • Choisir son embarcation en fonction du cours d’eau : si vous souhaitez utiliser votre canoë ou kayak en mer, il doit disposer d’une homologation spécifique. Si vous ne souhaitez pas aller au-delà de 300 m des côtes, un kayak ordinaire de moins de 3.9 m de long fait parfaitement l’affaire. Pour aller entre 300 m et 2 milles, il est indispensable que le kayak fasse au moins 4 m de long et de disposer du matériel de sécurité adéquat (pagaie de secours, gilets de sauvetage, etc.). Enfin, pour aller jusqu’à 6 milles, un équipement de sécurité supplémentaire est requis. A partir de 2 milles, le kayak doit disposer d’une immatriculation délivrée par les affaires maritimes.
  • Choisir son embarcation en fonction de son expérience et de son utilisation : si vous faites vos premiers pas en canoë-kayak, il est préférable d’opter pour un kayak qui offre un maximum de largeur afin de bien vous maintenir en place. Si vous êtes assez expérimenté, optez plutôt pour un kayak de forme allongée qui assurera une meilleure propulsion. Si vous souhaitez utiliser un kayak pour faire de la pêche, privilégiez plutôt une embarcation qui dispose d’espaces de rangement suffisants. Si vous ne prévoyez pas d’utiliser votre embarcation très souvent, elle peut être gonflable. Elle sera dans ce cas beaucoup plus facile à ranger. Pour une utilisation plus fréquente, mieux vaut opter pour une embarcation rigide.
  • Choisir le nombre de places : tout dépend de qui vous prévoyez d’emmener avec vous pour vos virées sur l’eau. On trouve des embarcations pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes.